Médecins

Trouver un médecin de famille au BC. Ô combien j’espérais que la recherche soit simple. Je ne savais pas du tout à quoi m’attendre et j’ai osé être optimiste en me disant que ça ne pouvait pas être pire qu’au Québec. Ha ha ha …

À notre arrivée, je ne me suis pas penché beaucoup sur la question parce que… bon …avouons-le, j’ai procrastiné là-dessus. Parmi les 1001 choses à penser, celle-là n’était juste pas ma priorité. Or donc, la première fois que nous avons eu besoin d’assistance médicale, c’était quand ma fille de 4 ans a commencé à se plaindre d’une douleur aux oreilles …. Ah non…

Nous avons donc opté pour une petite recherche Google afin de trouver une clinique sans rendez-vous pas trop loin et effectivement, à 5 minutes de chez nous, il y a une petite « walk-in clinic ». Je dois dire que nous avons été très satisfaits ! Tout s’est fait très facilement… et rapidement !

J’ai présenté la « BC Services card » flambant neuve de ma fille (carte d’assurance maladie du BC) et la réceptionniste nous a ouvert un dossier en trente secondes. Elle nous a ensuite donné un approximatif de la durée d’attente (30 minutes) et nous a inviter à revenir plus tard si nous ne voulions pas attendre. Notre place était réservée !!! Je l’ai fait répéter pour être certaine de bien comprendre.

  • Mais si jamais nous revenons plus tard et que notre tour est déjà passé ? Ça serait mieux d’attendre ici non ?
  • Non-non. Si on vous appelle et que vous n’êtes pas dans la salle d’attente, nous passons au suivant et nous vous prendrons quand vous arriverez.
  • !!!

Alors on est aller faire une petite marche dehors juste parce qu’on pouvait. On s’entend qu’on aurait pu attendre à l’intérieur. 30 minutes, c’est vite passé. Mais j’aimais bien l’idée de ne pas être confiné à l’intérieur d’une salle d’attente. (D’ailleurs, quelques semaines plus tard, mon mari a du aller à la clinique également et cette fois, il y avait plus d’une heure d’attente. Il est donc rentrer à la maison et est retourner à la clinique juste à l’heure de son « rendez-vous ». )

Donc pour les walk-in clinics, je trouve qu’ils font du bon boulot par ici. Mais maintenant, nous devions trouver un médecin de famille. La réceptionniste de la clinique m’a redirigé vers un système téléphonique qui s’appelle PAM (Patient Attachment Mechanism). En résumé, puisqu’il n’y a pas de médecin de famille disponibles régulièrement, ce programme compile les noms de toutes les personnes qui sont en recherche et il les mets sur une liste d’attente. Ils t’appellent quand il y a un médecin qui prend de nouveaux patients dans ton secteur.

Je nous ai inscrit au PAM en octobre et je suis tombé sur une boîte vocale. Même le PAM semblait ne plus prendre de noms !!! J’étais découragé… La boîte vocale demandait qu’on laisse nos coordonnées et qu’ils nous rapelleraient quand il y aurait un médecin disponible. J’ai été rapellé en février.. pas si mal. Mais il n’y a toujours pas de médecin alors en attendant, ils nous ont assigné à une infirmière practicienne (ça aurait également pu être un pharmacien).

Nous avons donc eu un premier rendez-vous la semaine dernière pour un « check up » familial. Tout le monde y est passé. Même Chloé qui, à 21 mois, a fait clairement entendre à tout le monde dans la clinique qu’elle n’aimait pas les check up médicals…

Donc pour l’instant, nous n’avons pas de médecin de famille mais j’ai bon espoir que d’ici quelques mois, la situation sera réglée. En attendant, je peux prendre rendez-vous avec une infirmière practicienne qui nous connait et elle prend des rendez-vous le jour même !

 

*** Mise à jour : Nous avons finalement reçu un appel le 1er juin. Nous avons maintenant un médecin de famille ! L’attente aura été de 9 mois.

Publicités