Hiver 2017

Fin mars 2017. Je peux officiellement dire que l’hiver est derrière nous ! Nous avons eu un hiver froid, plusieurs tempêtes et beaucoup d’accumulation de neige cette année. Permettez moi un petit compte-rendu de notre deuxième hiver en Colombie-Britannique.

Je me souviens que l’an dernier, lors de notre premier hiver, j’étais nostalgique de l’hiver québécois. J’étais toute excitée quand il y avait 6 pouces de neige d’accumuler au sol ! On allait jouer dehors avec les enfants, on faisait des bonhommes de neige. On essayait de revivre le Québec avec le peu de neige qu’on avait ! Et bien cette année, l’hiver nous a bien surpris ! Alors que les Britannico-Colombiens ne possèdent pour la plupart même pas de foulard ou de pelle à neige, ils s’en sont mordus les doigts cette année !

Nous avons reçu trois tempêtes de neige apportant chacune entre un et quatre pieds de neige en une seule journée ! C’est énorme pour ici. Normalement, les températures moyennes de décembre à février ressemblent à du 5 degrés, pluvieux… Tous les jours…

Mais cette année, je me suis réveillée un matin et BANG, il y avait deux pieds de neige partout ! Et il a continué de neiger toute la journée. Le soir, c’était rendu à 4 pieds de neige ! (Je rappelle que plusieurs ici n’ont pas de pelle…) Et il a continué de neiger toute la nuit. Le lendemain, un autre pied de neige. C’était simplement fou. Vous rendez-vous compte à quel point la ville à juste arrêtée de fonctionner pendant au moins 24 heures ? Et plus…

Quelqu’un me racontait qu’il a fait quatre magasins pour trouver une pelle sans succès. Tout était vendu partout. J’ai même vu une pancarte dans l’entrée du Canadian Tire écrit « shovels, sold out ». Il faut en rire. 🙂 Mais c’était le vrai bordel dans la ville.

Cet hiver, le BC a connu trois bordées de neige dont une avec du verglas. Lors de la deuxième, qui fut la plus grosse, la ville est même venue déneiger notre rue !!! …avec une gratte et un mini tracteur équipé d’un souffleur à neige. Mais ils sont venus ! C’est drôle parce qu’ils sont venus déneiger juste après qu’un petit incident survienne sur notre rue :

Un autobus de ville est resté pris dans la neige dans une rue près de chez nous. L’autre autobus (faisant le trajet inverse) n’a donc pas voulu prendre le même chemin et à fait un détour dans notre rue mais elle est restée prise elle aussi. Quand la dépanneuse a eue terminé de déprendre la première autobus, elle est venue déprendre la deuxième. Mais la dépanneuse est restée prise elle aussi. Donc ils ont appelé une autre dépanneuse pour venir déprendre la première dépanneuse et l’autobus. C’est drôle, après ça, ils sont venus déneiger notre quartier…

Bref, avec cette tempête, on a vécu du bon temps aussi. La ville était au ralentie. L’école a été fermée 4 jours sur 5 cette semaine là. Les enfants ont construits des forts et des igloos. Ils avaient mêmes une montagne de neige devant la maison sur laquelle ils ont glissés pendant plusieurs semaines.

Je suis personnellement contente que mes enfants aillent vécus un peu « l’hiver » tel que je le connais. Les gens du BC qui nous entourent disent pour la plupart n’avoir jamais vu autant de neige ici durée aussi longtemps dans toute leur vie.

Donc on l’a vécu ! C’était cette année ! Maintenant espérons qu’on soit clair pour un autre 20 ans.

 

Publicités

C’est l’hiver ! …ou c’est le Québec ?

Suite à l’article publié avant-hier, je me dois d’en publier un nouveau aujourd’hui. Vendredi, j’étais fière d’annoncer que nous avions reçu plus de 10 cm de neige pendant la journée. Je trouvais celà vraiment génial sachant que ça allait fondre dans les prochains jours (voir les prochaines heures).

Et bien depuis, il n’a presque pas arrêté de neiger ! La nuit dernière, nous avons reçu 30 cm !!! Je crois qu’on est de retour au Québec !!!? Mais non, impossible ! Si on était au Québec, les rues seraient dégagées depuis longtemps… Nous avons pris l’autoroute hier soir pendant la « tempête » et croyez moi, ce n’était pas beau.

C’est que le plan de la ville pour le déneigement va comme suit : Les autoroutes d’abord, les grandes artères ensuite… et c’est tout ! Toutes les rues sont laissées de côté. Il n’y a donc pas de danger que notre petite rue de quartier résidentiel soit déneigée de si tôt. Ma voisine m’a dit que parfois, lorsque partout ailleurs est fait et que ça vaut encore la peine (parce que ça n’a pas commencé à fondre), ils viennent déneiger jusqu’ici. On verra bien… Chose sure, ça ne serait pas de trop parce qu’il y a 30 cm de neige au moins dans la rue… Et comme plusieurs, on roule sur les pneus quatre saisons.

Aujourd’hui donc, en ce beau dimanche ensoleillée, la ville semble avoir arrêté de fonctionner. Il y a une alerte de rester chez soi et de ne sortir qu’en cas « d’extrême nécessité ».

Dehors, il ne fait pas froid : légèrement sous zéro. Tout le monde déblaye son entrée, les enfants jouent dehors, et on a même vu un voisin avec son VTT attacher des traineaux derrière lui. Plutôt cool.

Malgré tout ça, nous nous sommes fait rassurer que cette température est très inabituel pour la région. Ouf.

Oh ! et en passant, je viens d’apprendre qu’à une heure de route d’ici, à Vancouver, il n’y a pas un flocon de neige. Je viens de voir une photo d’une amie qui est là en ce moment et on pourrait croire que la photo a été prise en été.

Ah le bc… Incroyable cette vallée !

Save

C’est l’hiver !

Et voilà, on vient d’avoir une vraie bordée de neige à Chilliwack ! Pour la première fois depuis plus d’un an, je me sens comme au Québec.

À notre coucher hier soir, il y avait quelques flocons au sol et ce matin, tout était blanc. Je dirais qu’il y avait entre 5 et 10 cm de neige environ. Quand même ! Une belle quantité pour sortir les habits de neige et aller faire un tour dehors.

À 8:00, Zack réclamait d’aller jouer dehors. Quand Chloé a vu ça, elle n’avait soudainement plus d’appétit pour son déjeuner et répétait « ahor » (dehors), donc je l’ai sortie de table. Elle s’est amusé avec son frère mais n’a pas voulu s’aventurer dehors sans maman…

Donc ce matin, avant même de pouvoir déjeuner, j’étais moi aussi dehors, en habit de neige entrain de « m’amuser » dans cette belle blancheur.

Les photos ci-dessous ont donc été prises assez tôt ce matin. Au moment d’écrire ces lignes, il est 4h de l’après-midi et il n’a pas arrêter de neiger de la journée ! Il commence à y avoir une belle accumulation au sol. C’est l’hiver !

En avril, ne te découvre pas d’un fil

En avril, ne te découvre pas d’un fil… What about Mars!?! Je ne sais pas si c’est habituel, mais nous avons eu du 20 degrés et plus pendant toute une semaine à la fin mars… Les enfants des voisins étaient en shorts et petites camisoles dehors! Je n’ai pas osé faire de même avec les miens mais je crois que j’aurais pu… Mais tabarouette, on était le 30 mars !

Vendredi dernier (1er avril), nos voisins étaient en maillots de bain et jouaient dans l’eau. Je ne sais pas il faisait combien mais ce n’était pas plus que 25. Aurais-je dû permettre à mes enfants d’aller jouer avec eux ?

Chose sure, demain (7 avril), la météo nous annonce 27 degrés, ressentie 30 !!! Cette fois, je n’hésiterai pas à sortir les maillots de bain si les enfants les demandent. Qui sait, je sortirai peut-être le mien…

Oh! En passant, aller au centre-jardin au BC, c’est vraiment génial ! On revient à la maison avec des arbres très différents de ce qu’on trouve au Québec.

Nous voici donc les heureux propriétaires d’un poirier ! En plus, c’est un arbre auquel ils ont greffés plusieurs variétés donc notre poirier nous donnera 4 sortes de poires différentes. Il est déjà tout en fleurs et la vendeuse m’a garantie des poires dès cet été ! On a bien hâte de voir ça.

 

Février… déjà les premières fleurs!

Mi-février et voilà déjà les premières fleurs qui se pointent le bout du nez ! Quelle belle surprise !  Je me doutais que les fleurs allaient éclore plus tôt qu’au Québec mais je n’aurais pas pensé si tôt. En plus, ça fait plus de deux semaines que les perce-neige sont là. Aussitôt qu’il ne pleut pas (admettons le, il pleut 4 jours sur 5) les enfants jouent dehors et moi, j’analyse l’évolution de mes fleurs…

Mon dieu, je suis tellement énervée à propos de mes fleurs que j’ai envie d’écrire un article sur mon blog là-dessus. Je vieilli…

Voici quelques unes des photos que j’ai pris dans mon énervement de la journée.

Let it snow

Je crois qu’on s’est fait avoir… On nous a dit qu’il n’y avait pas de neige en hiver à Chilliwack juste pour nous attirer ici, mais ce n’est pas vrai. C’est plein de neige !!!

Il paraît que normalement, quand il tombe une bordée de neige (30 cm environ), ça fond à l’intérieur de trois jours en moyenne. Il paraît aussi qu’il n’y a jamais de neige à Noël… Regardez notre maison le 24 décembre :

 Depuis le 17 décembre, nous avons eu de la neige presque tous les jours ! Au début, ça fondait et ça retombait mais ça fait maintenant environ une semaine qu’il n’a pas neigé et ce qui reste ne part pas. Il ne fait jamais très froid (zéro ou un peu en-dessous) mais c’est assez pour que ça ne puisse pas fondre. Je dois dire que j’étais très contente d’avoir un Noël blanc 🙂 ceux qui me connaissent le sauront ! Mais là, Noël est terminé, les vacances tirent à leur fin, ça pourrait bien s’en aller tout ce blanc partout…


Autre sujet, nous sommes allés faire changer nos permis de conduire du Québec pour ceux du BC. Nous avions 90 jours pour le faire et j’avais un peu oublié… Donc le 90e jours, j’ai eu une alerte dans mon calendrier. Oops ! On est allé à la première heure le matin avec les trois enfants et en 20 minutes, tout était fait. Nous devrions recevoir nos nouveaux permis par la poste d’ici un mois 🙂

On joue les touristes à Harrison Lake et Manning Park, BC

Depuis qu’on est arrivé au BC, on est constamment occupé à faire mille et une choses… Tellement qu’on n’a pas pris le temps de jouer les touristes encore. Et bien hier, il y avait un beau soleil dehors et on n’avait pas envie de rester à l’appartement, donc on a décidé de sortir. On a décidé d’aller voir du pays un peu !

L’idée est née du fait que cette semaine, les premières températures plus froides ont commencé à apparaître. Attention ! Attention ! Québécois de ce monde qui me lisez, quand je dis « température froide », je fais allusion à du 10 degrés celsius environ… Le bonheur quoi ! Bref, quand il fait autour de 10 degrés dans la vallée, il neige sur le sommet des montagnes ! Nous nous sommes donc réveillé un matin et le haut des montagnes était tout blanc ! Wow !

Hier, nous avons donc décidé d’aller voir ces belles montagnes d’un peu plus près. Oh que c’était une bonne idée ! Nous avons pris les petits, les avons paquetés dans la minivan et hop, direction : on ne sait pas trop où ! Héhé… On a pris l’autoroute en direction est (vers les rocheuses) au lieu d’ouest comme d’habitude (vers Vancouver). On n’est pas allé trop loin parce qu’on sait que même tout près de Chilliwack, il y a des endroits à couper le souffle.

On s’est ramassé à Harrisson Lake que nous avions déjà visité lors de voyages antérieurs. Là-bas, nous avons pu profiter de la vue sur des nuages cachant les belles montagnes se trouvant de l’autre côté du lac et de l’ombre que nous offraient les montagnes bloquant très prématurément le soleil de 14h30…. Après dix minutes, tout le monde était congelé. On est donc retourné chez nous. Mais ! On a décidé de faire un gros (voir immense) détour par l’autre côté du fleuve Fraser, juste pour voir… Et c’était super !!!

La route qu’on a prise longeait la rivière Harrisson, ensuite elle escaladait légèrement le flanc d’une montagne pour nous diriger dans diverses réserves amérindiennes avant de retrouver enfin la civilisation. Nous avons vu les montagnes entourant Chilliwack d’un autre angle et ça nous a permis de nous familiariser un peu plus avec les environs.

En faite, nous avons tellement aimé notre petite balade d’hier, que nous avons décidé de repartir cet après-midi. Cette fois-ci, on avait envie d’aller toucher la neige au haut de ces montagnes ! Pourquoi pas !

J’avais entendu dire qu’il y avait de la neige dans un parc national à un peu plus d’une heure de route. Manning Park. J’ai fait une mini recherche Google simplement pour m’assurer que c’était véridique (et pour savoir c’était où) et nous sommes partie à la recherche de la neige !

C’est tellement bizarre parce que quand on regarde les montagnes, il y a une ligne très clair qui détermine l’endroit où la neige commence. Et plus on avançait sur l’autoroute, plus on montait et on s’approchait de cette ligne. Soudain, en moins de deux minutes, tout était blanc autour de nous ! On était à plus de mille mètres au dessus du niveau de la mer et à cet endroit, la pluie s’était transformée en neige depuis quelques jours à peine.

On s’est arrêté au restaurant du parc pour manger un petit quelque chose et jouer dans la neige. C’était drôle parce qu’on se croyait vraiment en hiver. Le restaurant était un espèce de chalet en bois ronds au pied d’un mont de ski avec en son centre un gros foyer pour réchauffer l’ambiance. Sa chaleur était très agréable !

Après un bon nachos, nous avons joué un peu avec les enfants dans la neige mais pas trop parce qu’il a rapidement fait froid. On n’avait pas nos mitaines pour faire ce fameux bonhomme de neige et pour se lancer des balles !

On s’est donc dit que ce n’était que partie remise et qu’on retenterait l’expérience une prochaine fois. À noël peut-être ! Qui sait…