L’histoire

Alors que nous avons appris l’histoire du Québec quand nous étions encore au secondaire (tout sur sa colonisation par les Français dans les années 1600), la Colombie-Britannique n’a pas du tout le même passé… C’est une province extrêmement jeune. À peine 150 ans d’histoire comparé au 400 ans de Québec ! Et cette jeunesse, elle se voit, elle se sent… Il n’y a pas de vieux bâtiments comme ceux que l’on retrouve dans le vieux Québec et le vieux Montréal. Il n’y a pas de culture propre au pays, pas de folklore… Il n’y a pas de personnes âgés qui parlent « du bon vieux temps » parce que pour la plupart, ils ne sont pas nés ici. Tout comme moi et ma famille, ils ont un jour immigré dans l’Ouest du Canada. Simplement, ça ne fait pas aussi longtemps que mes ancêtres québécois.

L’histoire de la Colombie-Britannique, ce n’est pas celle de nos encêtres à nous, mais bien celle des Amérindiens. Je me l’approprie donc moins que celle des colons Français puisque je ne descend pas directement de ceux-ci.

Je n’ai pas la prétention de dire que j’en connais beaucoup sur l’histoire du BC mais ce que j’ai compris, c’est que les premiers arrivants blancs sont venus ici dans l’espoir de trouver de l’or. C’est ça la fameuse « Ruée vers l’or ». Ça a touché surtout l’ouest des États-Unis (la Californie) mais aussi l’ouest canadien (le BC). Et ceci c’est passé juste un peu avant 1900. Donc les villes ont commencé à pousser seulement après cette ruée. D’ailleurs, les grand-parents de la plupart des gens que je connais sont des immigrants d’Europe ou d’ailleurs…

Publicités